SYLVIE BÉRUBÉ
Députée d'Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou

Bloc Québécois

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Le Bloc à l’écoute des travailleurs de l’industrie forestière

Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, 23 octobre 2020 –– Alors que l’industrie forestière est lourdement affectée par la crise sanitaire, Sylvie Bérubé, députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou était accompagnée du député Mario Simard, porte-parole pour les ressources naturelles ainsi que quelques autres députés du Bloc Québécois, pour une rencontre virtuelle avec des représentants des syndicats. Ils en ont profité pour présenter la vision du parti quant au rôle de l’industrie forestière dans la relance économique.



Pour les députés de la formation souverainiste, une part importante du plan de relance économique devra être dédiée au secteur forestier. « Pour les travailleurs de l’industrie, notre message est clair : On va se battre pour vous! », martèle la députée Bérubé.



À cet effet, depuis plusieurs mois, le Bloc Québécois prépare un plan de relance spécifique pour l’industrie forestière. « Le secteur forestier est le plus prometteur en matière de lutte aux changements climatiques. Si le gouvernement fédéral est sérieux lorsqu’il parle d’une relance verte, il devra nécessairement venir voir ce qui se passe au Québec », soutient Mario Simard qui déplore l’iniquité par rapport au soutien offert aux énergies fossiles dans l’Ouest. « On a documenté la situation et le potentiel de notre forêt est incroyable! En offrant un meilleur soutien à l’industrie, on pourrait facilement créer plus de 16 000 nouveaux emplois de qualité, répartis dans toutes les régions du Québec », poursuit le porte-parole aux ressources naturelles.


Considérant l’importance des ressources naturelles en région, des débutés du Bloc se sont mobilisés et ont mis en œuvre une étude afin de mieux soutenir l’industrie forestière.


« Cette étude évalue, aussi, le potentiel de développement combiné des filières forestières de l’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou et identifie les gestes gouvernementaux fédéraux stratégiques qui devraient être posés pour faciliter et accélérer la transition vers la réalisation de nouveaux projets. Il faut accroître l’accompagnement dans la transition forestière, notamment dans la recherche et le développement de chaînes d’approvisionnement en biomasse forestière et de production de bioénergie, en supportant un plan canadien de transition stratégique. » mentionne la députée Sylvie Bérubé.


La présentation du plan de relance forestier du Bloc Québécois devait se faire cet automne, cependant elle a été reportée à une date ultérieure en raison de la COVID-19. Rappelons que le secteur forestier représente environ 60 000 emplois au Québec présentement.


-30 –
Source :
Julie Ouellet
Adjointe aux communications et
Adjointe de circonscription
Julie.ouellet.301@parl.gc.ca
418 748-2234


— 30 —

Source et information:


Julie Ouellet

Adjointe aux communications

Bureau de Sylvie Bérubé,

Députée Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou

418 748-2234

julie.ouellet.301@parl.gc.ca

Suivez-moi