SYLVIE BÉRUBÉ
Députée d'Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou

Bloc Québécois

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Nos forêts, un investissement pour l’avenir

Abitibi – Baie-James Nunavik – Eeyou, 22 avril 2022 – En marge d’un forum forêts et changements climatiques tenus à Trois-Rivières, le 21 et 22 avril 2022, Sylvie Bérubé, députée Abitibi – Baie-James – Nunavik – Eeyou, a affirmé qu’elle a un préjugé favorable envers le développement de la deuxième et la troisième transformation de la ressource forestière, qui occupe une grande place dans notre circonscription, afin de créer davantage d’emplois, diversifier l’économie tout en exerçant moins de pression sur la ressource et en préservant les écosystèmes.  Afin de se renouveler, se tourner vers le marché intérieur dans un contexte où il y a une hausse du protectionnisme comme alternative au marché extérieur et aux pénalités imposées par les Américains est une approche nous permettant d’obtenir une stabilité de notre ressource.


« Lors du forum, nous avons eu le privilège de visiter l’entreprise Innofibre qui se veut un centre d’innovation des produits cellulosiques, une chaire de recherche industrielle en écoconception pour une économie circulaire des matériaux d’emballage en pâte cellulosique thermoformée au service de notre ressource forestière demeure une alternative innovante proposant des solutions de deuxième et troisième transformation qui est un levier d’avenir vert dans la réduction des gaz à effet de serre, » souligne Mme Bérubé.


Il reste que 5 à 10 ans aux industries forestières afin de profiter de la ressource forestière du Québec selon un panéliste, membre du conseil de l’industrie forestière du Québec.  « C’est un état de situation alarmant, qui indique l’importance de travailler ensemble afin d’obtenir un meilleur avenir et une meilleure rentabilité de notre ressource forestière, atteste Sylvie Bérubé. 


« Lors de l’évènement, plusieurs experts de l’industrie forestière provenant de plusieurs régions du Québec, ont été présentés comme des acteurs clés pouvant lutter contre les changements climatiques tout en favorisant le développement économique. Le secteur forestier est fortement sous-estimé et sous-financé du gouvernement fédéral c’est l’observation qu’ont fait les députés du forum forêts et changements climatiques du Bloc Québécois à la suite des présentations des acteurs de l’industrie expliquant les différents défis auxquels ils font face et proposant des solutions pour les forêts. En conclusion, le forum forêts et changements climatiques fut un succès grâce à l’initiative de M. Mario Simard, député de Jonquière et porte-parole des ressources naturelles, » conclut Sylvie Bérubé.


-30-


Source :
Mélanie Matte


Adjointe de circonscription


819-824-2942


— 30 —

Source et information:


Julie Ouellet

Adjointe aux communications

Bureau de Sylvie Bérubé,

Députée Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou

418 748-2234

julie.ouellet.301@parl.gc.ca

Suivez-moi